BangBang : bangbangblog.com

Podmodernisme

John Lennon se tourne dans sa tombe

André Péloquin
2 juin 2012

Par curiosité (malsaine, bien sûr), je me suis claqué Fab Forever, un hommage québécois aux Beatles.

En ce moment même, John Lennon est content de s’être fait assassiner pour ne pas avoir à subir ça!

Bien qu’on imagine – et on espère, en fait – que la compilation se veut un projet réunissant des fans inconditionnels des quatre garçons dans le vent… en plus d’être une tentative très peu imaginative de faire de l’argent, Fab Forever s’attaque non seulement à un groupe culte, mais le fait surtout tardivement. On compte des centaines de milliers de reprises du Fab Four dans tous les genres possibles (du jazz au punk en passant, bien sûr, par le pop rock). Pourquoi en rajouter? Pourquoi pas! me répondrez-vous, bien évidemment, et c’est là que le bat blesse.

Alors que certains artistes se sont appropriés les pièces des Beatles avec brio (un exemple parmi tant d’autres: « Across The Universe » de Rufus Wainwright), d’autres – plus effrontés – ont été jusqu’à remâcher le matériel afin de produire une chanson différente, mais tout aussi brillante (prenons le « Revolution » de Grandaddy par exemple). Ce que Marie-Mai, Corneille et Florence K proposent, c’est du pablum musical. Des reprises « ordinaires » de « ze » groupe phare de la musique pop moderne, d’une formation immortelle et dont les reprises doivent, invariablement, être superbes ou, du moins, différentes.

Outre la reprise de « The Long And Winding Road » par Daniel Lavoie, le matériel proposé pour souligner le 50e anniversaire de la parution du premier « single » des Beatles est particulièrement grinçant et dangereusement doucereux. Je m’arrêterai ici avant de sombrer dans la médisance, mais j’ajouterai tout de même qu’associer la reprise de « Come Together » par Gregory Charles à la crise étudiante est, sûrement, l’exercice de récupération le plus douteux de toute cette mésaventure qui plaira finalement, j’imagine, à quelques matantes.

Pour écouter des extraits des pièces, cliquez ici.

Un commentaire
  • Pierre Huot
    2 juin 2012

    C’est un sarcasme n’est-ce-pas le « Outre la reprise de « The Long And Winding Road » par Daniel Lavoie »

Laisser un commentaire

Podmodernisme

Blogue d'André Péloquin. C'est pas mal ça!

Syndication RSS

BLOGUE
COMMENTAIRES
iweb